4 réflexions au sujet de « Cinq ans déjà, lettre ouverte à Marilyn »

  1. Je viens d’écouter votre mère sur « comment vivre avec la disparition d’un proche » avec Isabelle Maréchal et je suis sans mot! :( Ça doit être terrible de vivre avec la disparition de Marylin. J’ai perdu mon papa d’un arrêt cardiaque ya bientôt 6 ans et je trouve ça encore très difficile (…) mais au moins, je sais où il est! Vivre sans savoir doit être atroce! Mais ce que je ne comprends pas; si Marylin voulait fuir des gens menacants, pourquoi une fois partie ailleur, n’a t’elle pas contacté un membre de la famille pour le dire…!!? Pourquoi n’a t’elle pas alerté la police si elle avait peur de quelque chose ou de quelqu’un…!!? C’est ce qui m’échappe… N’était-elle pas assez proche d’une amie pour lui en glisser un mot… C’est étrange! OU elle avait peur au point de ne pas pouvoir le dire à personne… Bref, je sais que mon message ne vous aidera pas dans vos recherches mais je désire terminer en vous souhaitant bon courage et que si Marylin est à quelque part sur la planète et qu’elle lit ce texte… « rien n’est plus sécurisant que la famille puisque c’est de l’amour à l’état pur!!! » il faut faire confiance à la vie et à ceux qu’on aime…

  2. Bonjour,
    Je suis désolée pour le décès subit de votre père. Il est si difficile de perdre un proche… Je vous offre mes sincères condoléances et je vous remercie pour vos mots si gentils. Avec Marilyn, l’espoir demeure qu’elle soit toujours en vie. Depuis cinq ans, j’ai reçu de nombreux témoignages de gens qui ont vécu sous la menace d’un individu ou d’un groupe. Il était difficile pour moi de saisir comment ces personnes pouvaient ne pas simplement courir vers leur famille, les policiers ou des organismes pour demander de l’aide, mais j’ai appris que la pression est telle que la personne finit par croire que sa famille aussi va être tuée. C’est sans compter les abus physiques et psychologiques dont je vous épargne les détails. Le livre de Benjamin Perrin traite de ce sujet difficile. Malheureusement, c’est un problème qui continue de défrayer les manchettes, même ce matin: Un homme accusé d’enlèvement et de trafic de personne à Ottawa. J’ose espérer que ce n’est pas la situation que vit ma soeur, mais sa disparition mystérieuse me force à considérer toutes les hypothèses… et à apprendre des faits très troublants sur notre société. Il est important d’en discuter, surtout pour les victimes qui continuent de vivre ce drame.
    Merci encore pour vos encouragements et pour le message à Marilyn.
    Sincèrement,
    Nathalie, soeur de Marilyn.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>